Armée & Prévôté d'Anjou

Vivre et servir
 
AccueilConseil d'AnjouDiplomatieFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Estrella / Attaque mairie / Coupable / 14-08-1460

Aller en bas 
AuteurMessage
Chalva

avatar

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 10/07/2012

MessageSujet: Estrella / Attaque mairie / Coupable / 14-08-1460   Mer 15 Aoû - 11:51

Enoncé du verdict
Citation :
Le prévenu a été reconnu coupable de trahison.
* Point de perruque blanche, point d'apparat, le juge regarda le procureur, réfléchit et prit parole*

Avant de rendre verdict, une maladresse de ma part n'a pas permis au procureur de prendre parole. J�ai ici un courrier de sa part, courrier adressé à l'accusée afin qu'elle puisse préparer sa défense mais tel la carpe je n'ai entendu aucune défense! Afin, que chacun entende teneur du réquisitoire, je vais vous lire ce courrier.
Je vous prive du charme, de la séductrice, de la persuasive voix et silhouette de la procureure mais faites appel à votre imagination et son parfum envoutant viendra vous caresser les narines!

* le juge prit le parchemin et entama la lecture*


Monsieur le juge,
Veuillez trouver à la suite mon réquisitoire pour le procès de Estrella, dont vous pouvez en prendre compte puisque cela est autorisé. J'envoie aussi ce même réquisitoire à dame Estrella, ainsi elle pourra répondre au réquisitoire dans sa défense, et vous pourrez ainsi clore le procès.

" Les témoignages l'affirment, dame Estrella, a bien attaqué de pauvres Angevins, sans aucun ordre ducal. Jouer à l'effarouchée est bien facile, mais elle le dit elle même, elle était bel et bien au courant que le chef d'armée Leandre voulait renverser la mairesse. Ainsi, elle était parfaitement au courant que tout cela n'était pas autorisé, qu'elle a uniquement choisi de suivre un être dénué de loyauté, se rendant ainsi traitre. Elle a blessé plusieurs miliciens, et vous en avez la preuve par ces témoignages mais aussi par le dépôt des rapports de ces mêmes miliciens, qui plus est, l'accusée le dit elle même, elle a blessé les miliciens. Les preuves ne manquent plus. Ainsi cette femme a bien trahi sa terre, son peuple, et ses dirigeants. C'est une Angevine, qui a attaqué ses propres frères. Elle veut nous faire croire que ces miliciens lui sont tombés dessus? Forcément, si on attaque une mairie, les miliciens la défende, c'est un peu le principe du milicien. On pourrait presque lire de la fierté dans son regard.
Basons nous sur l'universalité de l'action, et demandons nous ce qui se passerait si d'autres Angevins fonctionnaient comme dame Estrella? Ce serait la faillite, la guerre entre Angevins, des mairies vides et pillés, que dis je, ce serait la fin de l'Anjou, la fin de notre honneur!
Qui plus est si nous devions prendre exemple sur cette femme, si nous devions apprendre à nos enfants d'être violent dés qu'ils ne sont pas d'accord, qu'en adviendrait notre duché? Rien! Juste des hommes et des femmes sans honneur, sans principe!
Voulez vous laisser le chaos entrait à nos portes?!
Alors je vous le demande, que l'accusé soit rendu coupable pour son geste inexcusable, que la justice Angevine montre que ce geste doit être puni!
Nous demandons 4 jours de prison, des excuses publiques auprès des Angevins, ainsi qu'une inéligibilité pour une durée de 4 mois. "

Chalva Loivelé.

*relevant la tête, il empoigna son marteau et l'abattit sur la table*

En ce jour de l'an de grâce 1460 et en ce jour béni du 14 août, nous Louis Marc de Dénéré, juge de l'archiduché d'Anjou allons rendre verdict et si cette sentence ne vous convient pas, vous pouvez porter appel à la cour du même nom, soit la cour d�appel angevine.

La mode est parfois mauvaise conseillère, et les prises de mairie en Anjou par des angevins sont devenues mode !
Pourtant il y a tribune libre sur la place des villages pour crier son mécontentement à un maire. Ceux-ci bien souvent passe nuit blanche pour tenter de renflouer les caisses municipales et vous prenez les armes pour le renverser en blessant vos compatriotes angevins, pas de guerre fratricide en Anjou, pas de pillage de mairie, pas de règlement de compte en allant contre la volonté du peuple et en renversant leurs élus. Vous serez l�un des exemples pour que chacun comprenne gravité de cet acte.

Je vous condamne à 4 jours de prison, 4 jours d�intérêt général envers une mairie de votre choix et 2 mois d�inéligibilité.
J�ai dit !

*Marteau s�envolant et terminant sa course par un bruit sec*
Le prévenu a été condamné à une peine de prison de 4 jours.
Acte d'accusation

Acte d'accusation
Citation :
Nous, Chalva, procureur d'Anjou, ouvrons procès en ce dixième jour de juin 1460, à l'encontre de dame Estrella, sous le chef d'inculpation de trahison.

L'accusé, Angevine, au sein de l'armée crèves Charogne! Crèves, a tenter de pénétrer par force dans la capitale. Ce malgré qu'elle n'avait reçu aucun ordre de l'archiduché, et ce malgré la présence d'une milice dont le but était bien sûr de protéger Angers. A deux reprises, elle a tenté de s'introduire dans la ville avec violence, attaquant ainsi deux miliciens d'Angers, Busbabylone la nuit du 4 juin 1460, et Aalicia, la nuit du 5 juin 1460. Ainsi donc l'accusé, et ce durant deux jours de suite, a mis en danger Angers, sa mairie et son château.

Par cet attaque, elle a blessé ses propres frères, sa propre terre, et ce pour ses intérêts personnels. La trahison envers l'Anjou est flagrante.

Apporterons les preuves au cours de notre réquisitoire.

Accusé, qu'avez vous à répondre à cette accusation?

Première plaidoirie de la défense

Citation :
Bonjour votre Honneur, madame la Proc',

Alors déjà comme vous le voyez je suis en fort mauvais état à cause de vos miliciens que j'ai juste légèrement blessé et qui eux se sont acharnés sur moi jusqu'à vouloir me couper en morceaux aussi fins que des rondelles translucides.
Tout ceci n'est d'ailleurs qu'un malentendu et ce que j'entends dans votre réquisitoire n'est que sornettes... Désolée de vous le dire, ma chère madame la Proc', mais soit on vous a bien mal renseignée, soit vous faites mal votre boulot !

Premièrement, je n'ai pas TENTE de m'introduire dans la ville, j'y étais déjà. En effet l'armée Crève charogne, crève, se trouvait dans les murs depuis la veille, veille durant laquelle l'armée n'a eu . Donc nan, j'étais dans mon bon droit.

Secondement je crois que y'a erreur sur l'enchainement des événements. La nuit du meurtre, c'est une femme qui m'a tuée. J'ai tendance à penser qu'il s'agit donc de cette Aalicia... Quant à ce Busbabylone... Ca ne me dit rien. Peut être est ce celui a qui j'ai cassé un ongle la nuit précédente quand nous sommes entrés dans la ville et qui m'a tenu la porte ? Ah oui, sûrement !

Pis l'accusation de trahison... Je ne vois pas de quoi vous parlez. J'ai suivi mon chef d'armée qui a viré une mairesse malversatrice, je ne vois pas quelle trahison y'a là dedans..

En conclusion, vous vous attaquez à la mauvaise personne, après tout ce que j'ai fait pour l'Anjou depuis des mois et des mois, c'est un cruel manque de reconnaissance que vous avez là à mon égard !

Réquisitoire de l'accusation

Citation :
La personne intéressée ne s'est pas manifestée.
(Il y a eu un beug à ce moment là. Voir lettre ajoutée dans le verdict du juge pour voir le réquisitoire de l'accusation.)

Dernière plaidoirie de la défense

Citation :
La personne intéressée ne s'est pas manifestée.

La défense a appelé Uruk à la barre

Citation :
Voici son témoignage :
*L'admirable, agréable, aimable, aimant, amusant, attachant, beau, bon, bouleversant, bout-en-train, captivant, céleste, charmant, convivial, coquet, croquant, délectable, délicieux, divin, doux, doué, drôle, éblouissant, efficace, emballant, émouvant, épatant, époustouflant, exaltant, exceptionnel, excusable (surtout^^), exemplaire, féru, festif, flamboyant, formidable, grandiose, hardi, honnête, important, impressionnant, incrédule, intéressant, irrésistible, libidineux, louable, majestueux, magistral, magnifique, merveilleux, mignon, mirobolant, parfait, passionnant, percutant, persévérant, phénoménal, plaisant, prodigieux, ravissant, remarquable, renversant, rutilant, saint, séduisant, sexy, somptueux, spiritueux, splendide, suave, sublime, superbe, suprême, talentueux, trépidant, très beau, valeureux, vénérable prince arriva au sein de la prime cour angevine*

La belle demoiselle est innocente ! Que dire de plus ? Vive le roy ? Oui ! Vive le roy !

*Et à l'admirable, agréable, aimable, aimant, amusant, attachant, beau, bon, bouleversant, bout-en-train, captivant, céleste, charmant, convivial, coquet, croquant, délectable, délicieux, divin, doux, doué, drôle, éblouissant, efficace, emballant, émouvant, épatant, époustouflant, exaltant, exceptionnel, excusable (encore^^), exemplaire, féru, festif, flamboyant, formidable, grandiose, hardi, honnête, important, impressionnant, incrédule, intéressant, irrésistible, libidineux, louable, majestueux, magistral, magnifique, merveilleux, mignon, mirobolant, parfait, passionnant, percutant, persévérant, phénoménal, plaisant, prodigieux, ravissant, remarquable, renversant, rutilant, saint, séduisant, sexy, somptueux, spiritueux, splendide, suave, sublime, superbe, suprême, talentueux, trépidant, très beau, valeureux, vénérable prince de quitter la prime cour angevine*

L'accusation a appelé Gwen à la barre

Citation :
Voici son témoignage :
Gwen, s'avança et salua le tribunal.

Regardant Estrella, elle ne put avoir qu'un regard dédaigneux à son encontre.

Madame la procureure, Monsieur le juge,

Je viens ici vous confirmer, que l'accusée ici présente a bien tentée de prendre la Mairie de force, et je vous dépose les rapports de mes miliciens, prouvant ce méfait.
Son état comme elle se complait à le dire n'est du qu'à sa forfaiture.
Il y a bien un acte de trahison et je fais confiance à cette cour pour que la sentence soit à la hauteur du préjudice que nous avons subi.
Quant aux allégations à mon encontre, permettez moi de ne point répondre à cette parjure.

Je me tiens à disposition de cette cour.

En rejoignant sa place, Gwen déposa sur le bureau du juge, les documents prouvant la trahison.
L'accusation a appelé Busbabylone à la barre

Voici son témoignage :
Madame la procureure, Monsieur le juge,

Je viens vous faire part de mon témoignage,

Suite au travail de milicien au jour du 03 07 1940, le 04 07 1940 l'accusée a porté un coup d'épée me blessant sans aucune raison valable, suite a cette agression alors que je protégeais la ville,j'ai eu une indisponibilité d'une journée.

Suite a cette agression, un rapport a tous de suite été envoyé a dame gwen,mairesse d'angers.

Je me tiens a votre dispositions pour tous renseignements complémentaires.
Revenir en haut Aller en bas
 
Estrella / Attaque mairie / Coupable / 14-08-1460
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RP] NARBONNE, attaque de mairie
» Catherine[TOP]Révolte et prise de la mairie - Varennes - nuit du 17 au 18 janvier 1460
» vanylle - Pillage mairie de Sainte Ménéhould - le 11/11/1460
» Chiens d' attaque de Nécromunda
» TonTon Symca Passe à l'attaque !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armée & Prévôté d'Anjou :: Prévôté :: Greffe :: Jurisprudence :: De la trahison ou Haute trahison ...-
Sauter vers: