Armée & Prévôté d'Anjou

Vivre et servir
 
AccueilConseil d'AnjouDiplomatieFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Patmcfly / brigandage X2 / coupable / 15-05-1460

Aller en bas 
AuteurMessage
Tancy
Juge
avatar

Nombre de messages : 110
Date d'inscription : 20/11/2011

MessageSujet: Patmcfly / brigandage X2 / coupable / 15-05-1460   Mar 15 Mai - 22:23

Procès ayant opposé Patmcfly au Duché d'Anjou

Enoncé du verdict
Le prévenu a été reconnu coupable de trouble à l'ordre public.
Citation :
A tous ici présents, moi, Tancy, vais rendre public le verdict de cette audience en date du quinzième jour de Mai en l'an MCDLX .

Je vais faire court, il ne sert à rien de répéter ce qui a été dit lors de l'audience Gustavio puisque les compères étaient ensemble.

Par contre, Sieur Patmcfly, lors du premier procès qui vous a vu coupable d'acte de brigandage, vous nous aviez dit que c'était votre frère. Là, vous nous dites ne plus vous souvenir alors que vous avez fini à genoux suite à un larcin qui a mal tourné.
Ça commence à faire beaucoup je crois et vous semblez vous moquer de la Justice angevine.
Comprenez alors que ça m'agace légèrement. Vos trois jours de geôle ne vous ont pas suffi, vous en redemandez donc. Que vos v�ux soient exaucés !

Ainsi, moi, Tancy, Juge d'Anjou au nom de Sa Grâce Calyce de Dénéré Malines, alors Duchesse d'Anjou, rend coupable l'accusé, Sieur Patmcfly, des faits qui lui sont reprochés.
Ce cas fera coutume puisque nous sommes dans un cas de récidive. Vous irez donc croupir dans une geôle angevine durant cinq jours.

Vous avez, bien entendu, le droit de faire appel à ce jugement. Pour cela, vous pourrez déposer les minutes de cette audience à la Cour d'Appel d'Anjou. [http://forum2.lesroyaumes.com/viewforum.php?f=8276]

* Le juge frappa d'un coup vif le lutrin *

Affaire close ! Tel en est décidé
Le prévenu a été condamné à une peine de prison de 5 jours.

Acte d'accusation
Citation :
Nous Chalva, procureur d'Anjou, ouvrons procès ce 21 avril 1460 contre Patmcfly sous le chef d'inculpation de trouble à l'ordre public.

Celui ci est accusé d'avoir attaqué une craonnaise du nom de Litaria sur la route de Saumur à Angers au cours de la nuit du 17 au 18 avril.

Accusé levez-vous, qu'avez-vous à répondre à cette accusation?

Première plaidoirie de la défense
Citation :
bien le bonjour messire les juree
oulla j ai dormi depuis comment me rappeler ce que j ai fait se jour la et peut etre que c etait pas moi car je me rappelle de rien , on ma peut etre droguer pour faire des truc pas legal ?
je ne connais personne de ce nom la qu est qui lui est arriver on la retrouver agonisant dans un fosse dépourvu de tout ses bien? non ? sinon je doute fort que se soit ma faute sinon le pauvre ne serais pas ici^^

Réquisitoire de l'accusation
Citation :
*Le tour de la procureure arrive, son tour donc.
Magistralement, elle se lève, laissant un instant le silence pesé dans la salle. Le regard circule sur chaque personne présente.
Léger raclement de la gorge.*

Tout d'abord, je souhaite remercier chacun de s'être présenté et d'avoir témoigné pour le bon déroulement de ce procès.

A présent, rentrons dans le vif du sujet!

Monsieur Patmcfly,
Rappelons les faits, vous êtes accusé de trouble à l'ordre public, suite à un brigandage effectué sur la personne de Litaria.

*Un petit silence.*
*La procureure reprend, jouant sur l'hésitation de l'accusé.*

Vous nous indiquez, que vous ne vous rappelez guère de cette nuit du 17 au 18 avril 1460. Pourtant lors du procès de Gustavio, vous dites le contraire. En effet, vous nous apprenez que votre présence sur cette route était bien dans le but de brigander les passants. Ce que confirme d'ailleurs le sieur Gustavio. Il est étrange de perdre la mémoire d'un procès à un autre. Une idée par là *sa main par d'un côté* Puis une autre par là *la main effectue un geste de l'autre côté*. Que de ballades avec vous! Mais c'est dommage car pour ma part, elle ne s'efface pas en un claquement de doigts. *Elle imite le geste du claquement de doigts, faisant mine d'une envolée de celui ci*

Vous avez donc en réalité toute votre mémoire mais préférez vous jouer de nous.
*Un froncement de sourcils apparait. Puis la procureure jette un regard aux deux témoins, avant de revenir sur l'accusé.*

D'autant plus, dame Litaria et sieur Josselin2 confirme votre présence sur le lieu cette nuitée là. Nous avons donc de véritables témoignages, pas un mais deux.

*Elle lève le doigt en l'air*

Je rappelle aussi que vous avez été accusé de brigandage, il y a peu, et ici même dans ce tribunal. Il s'agit donc de récidive. *La procureure insiste sur le mot*
Je ne peux donc croire en votre sincérité vu les preuves qui vous accablent.

Je mettrai en évidence, le rôle du bon père de famille et le principe de l'universalité de l'action.

*Le ton est outragé*
Mon juge, il est intolérable d'accepter qu'un homme véhicule des valeurs de brigandage au lieu de travail! Nous ne pouvons éduquer nos enfants ainsi. Si chaque homme sur terre devenait brigand, alors les routes ne seraient plus accessibles, la violence règnerait.
Il est inacceptable d'effectuer des actes de brigandage.

*Le ton se fait ferme et décisif, et le regard à l'égard du juge.*

Je demande donc pour cet homme 3 jours de prison, et des intérêts généraux pour réparer son erreur.

*Enfin, Chalva reprend place sur le banc*

Dernière plaidoirie de la défense
La personne intéressée ne s'est pas manifestée.

L'accusation a appelé Litaria à la barre
Voici son témoignage :
Citation :
Madame le Procureur,

Je pense que pour le cas de ce monsieur Patmcfly, nous pouvons nous reporter à sa déclaration dans l'affaire Gustavio, du même jour, dans laquelle il avoue clairement avoir tenté de brigander sur les routes d'Anjou.

Manque de chance, il est en plus tombé sur une caravane officielle envoyée par Craon, et par conséquent bien armée.

De plus, que pèse le témoignage d'une personne qui se présente ivre au tribunal ? Je vous le demande.

Je n'ai rien d'autre à ajouter Madame le Procureur.

L'accusation a appelé Josselin2 à la barre
Voici son témoignage :
Citation :
Madame le procureur,

Je corrobore les propos de dame Litaria. Nous avons bien été attaqué par cette personne ainsi que deux de ces connaissances lors de notre mission commerciale pour la ville de Craon qui consistait à se rendre à Thouars.
Fort heureusement je suis également le lieutenant de la caserne de Craon et je sais donc manier la force et les armes lorsqu'il est nécessaire de le faire. Litaria est elle aussi très habile ce qui nous a permis de mettre en fuite cette personne et ces deux complices sans perdre nos biens.

J'espère que ces personnes retiendront la leçon.
Je n'ai rien à ajouter.
Revenir en haut Aller en bas
 
Patmcfly / brigandage X2 / coupable / 15-05-1460
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [TOP] Brigandage - Kayenn/Pasti - 25/10/1460 (en cours)
» [ARC]Réforme du brigandage
» Yasmin_b - 22.IX.1458 - C - TOP (Brigandage)
» [Elias1710 - TOP Brigandage] [Annulé]
» Meek051179 - brigandage sur Vereka(Tribunal)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armée & Prévôté d'Anjou :: Prévôté :: Greffe :: Jurisprudence :: Du trouble à l'ordre public ... :: Du brigandage ...-
Sauter vers: