Armée & Prévôté d'Anjou

Vivre et servir
 
AccueilConseil d'AnjouDiplomatieFAQRechercherS'enregistrerConnexion
anipassion.com
Partagez | 
 

 Letiti / violence escargot / relaxe / 24-05-1460

Aller en bas 
AuteurMessage
Tancy
Juge
avatar

Nombre de messages : 110
Date d'inscription : 20/11/2011

MessageSujet: Letiti / violence escargot / relaxe / 24-05-1460   Jeu 24 Mai - 21:26

Procès ayant opposé Letiti au Duché d'Anjou


Letiti était accusé de trouble à l'ordre public.

Enoncé du verdict
Le prévenu a été relaxé.
Citation :
A tous ici présents, moi, Tancy, vais rendre public le verdict de cette audience en date du vingt-quatrième jour de Mai en l'an MCDLX .

Tout comme l'audience de Dame Bertrade, il y a sûrement eu un malentendu dans l'existence de cette audience.
Sa Grâce Calyce ne semble pas avoir été touchée par la maladresse de deux alcooliques euuuhh acolytes.

Ainsi, moi, Tancy, Juge d'Anjou au nom de Sa Grâce Calyce de Dénéré Malines, alors Duchesse d'Anjou, déclare non coupable le Sieur Letiti, maje de son état et surtout mon parrain � oui la justice est pourrie - des faits qui lui sont reprochés.

Vous avez, bien entendu, le droit de faire appel à ce jugement. Pour cela, vous pourrez déposer les minutes de cette audience à la Cour d'Appel d'Anjou. [http://forum2.lesroyaumes.com/viewforum.php?f=8276]

* Le juge frappa d'un coup vif le lutrin *

Affaire close ! Tel en est décidé


Acte d'accusation
Citation :
Nous Chalva, procureur d'Anjou, ouvrons procès ce 26 avril 1460 contre Letiti sous le chef d'inculpation de trouble à l'ordre public. Précisons qu'il y a eu complicité avec Bertrade.

En effet, celui ci est accusé d'avoir tuer de façon bien trop violente des pauvres petits escargots! En soi même le geste est brutal et triste, mais ce n'est pas tout! Le but était simplement de recueillir le liquide visqueux de ces bêtes. Avec la complicité de Bertrade, les deux personnes se sont rendues derrière la porte du bureau de la Comissaire au Commerce, donc Calyce. Ainsi ils ont déversés le liquide à la porte. La victime, Calyce, sortant de son bureau après un dur travail pour son Anjou adoré, a forcément glissé, elle s'est misérablement vautrée sur le sol, faisant ainsi subir à sa robe le visqueux des escargots. La jeune femme a même eu quelques bleus.

Accusé levez-vous, qu'avez-vous à répondre à cette accusation?

Première plaidoirie de la défense
Citation :
*Le maje n'était pas content, mais alors pas content du tout. Certes ca ne changeait guère de d'habitude mais quand même. Il se leva et foudroya son "associée" du regard:*

Votre magnificence, cette affaire est ridicule. Vous avez une procureur peut être prometteuse, bien que forcément pas aussi bien que Trognon, mais de grâce, que fais donc la maréchaussée?!
Les faits sont certes vrai, mais les causes présentées sont complètement farfelues, ce qui nous donne un tissu d'inepties en guise de conclusion!

puisqu'il m'est donné l'autorisation de m'exprimer et de rétablir la vérité, je vais le faire. Z'allez pas être déçut du voyage.

*Regard vers le juge, tant pis pour lui. Si toute la salle était contre le juge, arriverait il à trancher contre lui même? Nous allons voir si tancrede a suffisamment de recul.*

Le début de cette sombre histoire remonte à quelques soirées plus tôt. Attablé en taverne, la soirée commença avec messire Tancrede autour d'un verre. Je l'abreuvais de mes problèmes, c'est-à-dire la viande odieusement avariée de Saltarius, lui me parlait des siens, donc de l'odieuse Dame aux Flasques Miches - que nous prendrons soin de ne point nommer - qui lui faisait peur et la crainte qu'elle n'effraie Caprice et que celle-ci se détourne ailleurs.

Comme à mon habitude, la main sur le coeur, la bière dans le gosier, nous nous jurâmes de résoudre les problèmes des uns des autres. Moi celui de Tiss et de Caprice et lui s'occupait de faire pendre Saltarius, chose qui ne devrait plus tarder.

Ainsi donc je me mis à la tâche. Il me fallait préparer un sort pour renforcer l'amour de Caprice pour Tancy et un autre pour éloigner la Dame aux Flasques Miches. J'avais besoin d'aide pour répondre au plus vite à la demande et quand je sentis l'haleine atroce de notre maire, je dus me résoudre à lui demander son aide. Elle empestait suffisamment l'ail pour que je sois sûr qu'elle soit friande d'escargot. Ainsi elle se chargea des bestioles pour le filtre d'amour tandis que je confectionnais de mon côté le second filtre à base d'urine de belette comme repoussoir parfait.

Nous nous retrouvâmes derrière chez Caprice, elle avec les sucs et moi avec le second filtre. il me fallait bien évidemment ajouter quelques poudres de ma préparation ainsi que 'l�incantation au sort à base d'escargot. C'est à partir de là que tout commença à dérailler!

Cette bougresse doublée de maladroite ne me fit pas confiance, tint à garder les escargots sans que je n'y touche, pesta, rua tandis qu'avec des arguments imparables et parfaitement censés, je tachais de lui expliquer qu'elle andouille elle était à coup de baton de maje.

Le résultat de cette malheureuse coopération, vous la connaissez, les deux filtres tombèrent... après tant d'efforts! Pfff! Nous n'eûmes plus qu'à déguerpir de peur de voir le secret éventé. Alertée par le bruit Caprice s'étala dans ce joyeux mélange.

En conclusion, nous pouvons donc dire que la faute en reviens à Bertrade qui représente l'égoïsme même. En consolation, Tancrede pourra ainsi masser le postérieur meurtri de Caprice sans que la Dame aux Flasque Miches ne puisse y trouver à redire.

Je suis sûr que vous comprenez parfaitement vot'jugeté.

Réquisitoire de l'accusation
Citation :
*La procureure se lève*

Sieur Letiti, au vu de vos paroles, et de celles de dame Bertrade, je ne peux que constater que vous n'aviez pas pour objectif de blesser Calyce.
Comme la victime ne semble pas contredire vos dires non plus, je demande la relaxe!

Dernière plaidoirie de la défense
La personne intéressée ne s'est pas manifestée.

L'accusation a appelé Calyce.. à la barre
Voici son témoignage :
Citation :
*Et la "victime" de pointer la poulaine, perplexe*

Euh c'est surtout que je n'ai jamais été blessée, je l'aurai vu *sourire à son Juge qui l'aurait vu aussi* et que je comprends pas du tout de quoi vous parlez.
Voilà !
Revenir en haut Aller en bas
 
Letiti / violence escargot / relaxe / 24-05-1460
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Planning du 9 au 15 janvier 1460
» Catherine[TOP]Révolte et prise de la mairie - Varennes - nuit du 17 au 18 janvier 1460
» Rapports du Conseil Comtal sous le règne de Nathy de Castilla [décembre 1459 - février 1460]
» clovis [TOP] - dépassement de frontière + port d'arme - Troyes - Le 12/03/1460
» Demande d'annulation de mariage: 1460-1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armée & Prévôté d'Anjou :: Prévôté :: Greffe :: Jurisprudence :: Du trouble à l'ordre public ... :: De l'humour ...-
Sauter vers: