Armée & Prévôté d'Anjou

Vivre et servir
 
AccueilConseil d'AnjouDiplomatieFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Lestluidgi / refus P.N.A. / relaxe / 21-02-60

Aller en bas 
AuteurMessage
Tancy
Juge
avatar

Nombre de messages : 110
Date d'inscription : 20/11/2011

MessageSujet: Lestluidgi / refus P.N.A. / relaxe / 21-02-60   Lun 27 Fév - 22:52

Citation :
Procès ayant opposé Lestluidgi à la municipalité de Angers

Enoncé du verdict
Le prévenu a été relaxé.
Citation :
A tous ici présents, moi, Tancy, vais rendre public le verdict de cette audience en date du vingt et unième jour de Février en l'an MCDLX .

* légère attente car mûre réflexion suite aux témoignages *

Alors, si j'ai bien compris, Dame Satinea a fait des avances à Regort, qui lui-même était en négociations avançées avec le Très haut, qui lui-même tentait de faire naître un môme dans le ventre de Satinea, qui elle-même espérait secrètement attirer l'attention de la procureur, qui elle-même refusait les mots doux de Regort, qui lui-même orientait Satinea vers Klem_III, qui lui-même était trop bourré pour s'en apercevoir, alcool qui a fait ouvrir cette audience en se servant de la procureur, qui elle-même reprochait à Regort de ne pas vouloir la satisfaire, qui lui-même ne savait plus s'il était la défense ou l'accusation, et là � le Sieur Lestluidgi s'est coincé la virilité dans la porte ?

Par la clairvoyance de notre Duc, par l'innocence des gorets de Bertrade, par l'insoucience d'un étranger qui ne souhaite pas s'installer en Anjou � je ne comprends plus rien, Angers est devenu fou comme son Duc �

* Tancy se prit le visage à deux mains, et se tapa le front sur le lutrin *

Moi, Tancy, Juge d'Anjou au nom de Sa Grâce Edern, dit Le Fou, alors Duc d'Anjou, prononçons la relaxe de Sieur Lestluidgi concernant les faits qui lui sont reprochés. Euhhh � bonne chance pour la récupération de vos attributs.

* Le juge frappa d'un coup vif le lutrin *

Affaire close ! Tel en est décidé.


Acte d'accusation
Citation :
Nous, Fibinath du Chaos, bourgmestre d'Angers, ouvrons procès ce 12 février 1460 contre le dénommé Lestluidgi, pour des faits de trouble à l'ordre public.

en effet, à 18 heures environ, il a ouvert la porte de la taverne "Les intenables frangines du Chaos", a scruté les personnes présentes, puis est parti sans dire un mot. Il est certain qu'il a vu plusieurs dames dans la dite taverne et s'est enfui sans demander son reste, de peur d'être impliqué dans le Plan Ducal de Natalité. Ce qui est bien dommage, puisqu'en face de lui se trouvait au moins une personne de sexe féminin qui aurait été bonne candidate pour l'accouplement. Non, je ne parle pas de moi mais de Dame Satinea, qui avait déjà refusé les avances d'un autre homme et aurait pu trouver là moyen de se rattraper ! Nous invitons donc l'accusé à expliquer ce qu'il compte faire pour repeupler l'Anjou avant de l'y forcer par voie judiciaire.

Accusé ! levez-vous et parlez

Première plaidoirie de la défense
Citation :
Votre Odeur,

Il y a erreur. J'ai passé la tête par la porte et fait un clin d'oeil à Satinea qui m'a alors rejointe dans la taverne voisine afin que nous mettions en oeuvre le Plan Natal de Ducalité... Plan Dunal de Canalité... Flan... Enfin, vous savez quoi, la chose dont Fibi parle. Satinea pourra confirmer d'elle-même !

Par contre, et il me semble que ça doit être souligné, il se murmure dans les tavernes que Fibi traîne à mettre elle-même en oeuvre la partie du plan le concernant, avec le Bailli Regort. Qu'il témoigne de ce fait.

Votre Odeur, s'il y a quelqu'un à condamner, c'est l'accusation et pas la défense. Faites votre travail !

Réquisitoire de l'accusation

Citation :
Monsieur le Juge,

Il me semble qu'il faille regrouper deux affaires. Celle concernant l'étrange Lestluidgi, et celle concernant la timide Satinea. Ces deux coupables affirment qu'ils s'affairent ensemble à repeupler l'Anjou. Mais y a-t-il réellement eu accouplement, ou juste acoquinance, entre ces deux êtres ? Nous ne pourrions demander la condamnation d'innocents, mais si il y a eu mensonge, ils ne doivent pas échapper aux mailles de la justice. Pour vérifier leurs dires, nous demandons donc un assignement à résidence à Angers de Satinea et de Lestluidgi jusqu'à la naissance de leur enfant premier né.
Dernière plaidoirie de la défense
Citation :
Votre Odeur,

La demande de Fibi me semble tout à fait convenable, mais j'aurais un petit détail à modifier. Vous savez peut-être que je risque d'être élu Maire d'Angers et donc je devrai sortir pour les besoins de ma fonction.

Je suggère de me remplacer par Klem_iii. Klem_iii sera le futur conseiller au bonheur de la future conseillère à la joie Satinea - nous discutons actuellement de cette organisation dans la taverne de Fibi - il sera donc parfait pour remplir le rôle d'assigné à résidence avec elle.

Moyennant ce petit ajustement, tout me convient parfaitement et je vous laisse prononcer leur assignement à résidence.

La défense a appelé Regort à la barre
Voici son témoignage :
Citation :
*Regort avait reçu sa convocation à témoigner au tribunal. C'est étonné et sans aucune connaissance du dossier qu'il entra donc dans la salle d'audience. Demandant à un garde : ''dites, je suis témoin de l'accusation c'est bien ça?'' Le garde acquiesce avec un discret sourire narquois.*

Votre honneur, bonjour.
Il va sans dire qu'il ne faut point douter de la culpabilité de l'accusé euh...de ce messire !
Je l'ai bien vu moi lorsqu'il a...fait ce qu'il n'aurait pas du faire. Il ne fait aucun doute que ses actes bafouent à la foi le critère de bon père de famille et d'universalité de l'action. Si tout le monde faisait comme lui et bien...ce ne serait vraiment pas bien !

*Un regard suspicieux vers le garde qui pouffe dans son coin. Ressortant sa convocation il y lit : « appelé à témoigner par la défense » . Arf...la bourde. Et toujours rien sur le sujet du procès. Se concentrer, il avait toujours été assez habile pour se rattraper aux branches mais là... Accentuer le côté théâtral, quand on a pas le fond il faut tout miser sur la forme.*

Votre honneur, Angevins, Angevines, entendez la criante faiblesse de l'accusation ! Voilà le seul discours qu'elle serait capable de développer. Il n'est pas question de personnes ou de faits ici mais juste une volonté arbitraire d'exercer son pouvoir. N'ayons pas peur des mots, la procure représentée par maitre Linon est avide de pouvoir...

*Voulant désigner d'un illustre ''j'accuse'' qui aurait fait date la procureure, il se rendit compte que l'accusation est portée par la maire Andégave Fibinath. Enchainer, vite, avant que sa nouvelle erreur soit trop visible.*

Oui, avide de pouvoir remettre de l'ordre dans cette cour et mettre fin à cette accusation déplacée. Avide de pouvoir condamner une telle instruction, allant à l'encontre de sa noble conception de l'irréprochable justice Angevine. Que l'accusé sorte libre et la tête haute de ce procès ! Vive la justice et vive l'Anjou !

Un grand geste les bras levés pour conclure. Espérant n'avoir pas plaidé pour un brigand ou autres faits détestables.

La défense a appelé Satinea à la barre
Citation :
Voici son témoignage :
La jeune fille avait reçu deux convocations pour ce jugement: une pour témoigner en faveur de l'accusé et l'autre contre lui... C'est donc en s'interrogeant sur les incohérences de la justice angevine que Satinea gagna la tribunal. Elle se demandait d'ailleurs si elle n'allait pas finir par y emménager vus les allers-retours incessants qu'elle faisait entre ce lieu et son hôtel.

Elle s'avança à la barre, lançant un clin d'oeil à Lestluidgi et commença, prenant un air innocent:

Monsieur le juge,

Je confirme les dires de l'accusé. Je l'ai bien rejoint dans la taverne Angers Libre, le 12 février. J'étais un peu sur la réserve tout d'abord mais quand il a sorti sa bourse, je n'ai pu résister aux coups qu'il m'offrait de si bonne grâce. Je crois que le froid qui régnait à l'extérieur n'y était pas non plus étranger et bien m'en a pris car une bienfaisante chaleur m'a aussitôt envahie. En sortant de la taverne, j'étais légèrement nauséeuse, ce qui, vous le savez, est un signe qui ne trompe pas et qui prouve que la consommation a bien eu lieu.

Puis se pinçant discrètement les joues pour qu'elles prennent une jolie teinte rose, elle regarda le juge avec un sourire aangélique et retourna à sa place.

L'accusation a appelé Satinea à la barre

L'accusation a appelé Satinea à la barre
Revenir en haut Aller en bas
 
Lestluidgi / refus P.N.A. / relaxe / 21-02-60
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Du refus d'exercice
» [REFUSE] Un sacrieur qui tombe à "pik"
» Guillaume621
» Dépôt de plainte refusé ?
» Redbear - 30.VI.1458 - C - TOP (Marché)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armée & Prévôté d'Anjou :: Prévôté :: Greffe :: Jurisprudence :: Du trouble à l'ordre public ... :: De l'humour ...-
Sauter vers: